Chez Caerellyn et son petit Ecureuil


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lecon one : apprendre a etre une demoiselle

Aller en bas 
AuteurMessage
morganenn

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Lecon one : apprendre a etre une demoiselle   Mer 27 Avr - 20:40

L'heure est grave mes amis...Primo ! j'ai promi a m'man de me comporter en noble, deuxio ! arnaudine a fait le ménage donc plus d'araignées...quelle décadence !
Bon l'prochain evenement c'est quand ? ah ouii le premier mai ! Bon bah vaut mieu que je commence a m'entrainer maintenant comme sa je serai une fillle exemplaire !

Ooooh eh j'te vois dans l'fond arrete de t'foute de moi, je peux le faire meme que ouais !

Bon d'abord la révérence c'est comment deja ? bon on y reviendra plus tard de toute facon m'man a dit que grand mere voulait pas qu'on en fasse, mouah qu'est ce que j'laime grand mere quand meme !

Ah je sais je vais défiler dans les allées du jardin comme si je venait juste de descendre du carosse alors sa fait tadaaaa :

Elle redresse le buste, la tete haute elle sourit a l'assistance invisible en saluant de la main gauche avec un mouvement du poignet tres dinstingué, oh mais c'est m'man la bas ! Elle s'arrete la salue toujours en moulinant du poignet lentement et lui lance d'un ton snob :

Belle journée n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caerellyn de Carpadant

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : dans son coeur

MessageSujet: Re: Lecon one : apprendre a etre une demoiselle   Dim 1 Mai - 20:44

Caerellyn, cœur un peu serré, par tous ses événements qui déferlaient sur elle, errait dans les allées du jardin, mains derrière le dos, tête légèrement baissée. Elle s'arrêtait ici et là pour admirer un brin de muguet, quelques capucine aux couleurs si gaies, des jonquille d'un jaune de soleil, et même les tulipes en ce pays chaud commençaient à montrer le bout de leur nez. Elle humait toutes ses nouvelles senteurs qui annonçaient un nouveau printemps.

Que lui apporterait-il ? il ne lui manquait presque rien, sa fille emplissait ses pensées et son cœur. Son rayon de soleil personnel. Dieu, elle l'adorait !
Pourtant elle grandissait bien trop vite et l'amour qu'elle avait pour elle, elle en était consciente, l'empêchait de lui apprendre les conventions, les us et coutumes du monde dans lequel elle évoluait.

Elle s'en voulait beaucoup car il était certain qu'elle ne serait pas reçu dans le monde avec cette tenue pas conforme et aussi que sa propre mère, sa grand-mère, un jour qui pourrait être proche leurs feraient à toutes deux reproches virulentes.

Mais comment faire ? elle était la première à rire de ses reparties si vives et de ce bon sens des enfants qui sortait, de sa bouche à elle, bien plus vite que sa propre pensée.

Pourtant son devoir de mère lui commandait de lui donner une éducation digne de son rang de petite fille de princesse.

Elle s'arrêta brutalement en la voyant effectuer d'étranges mouvements, de plus, elle semblait parler seule. Elle sourit, malicieuse, se demandant ce qu'elle avait pu encore inventer.


Elle s'approcha doucement, remarqua qu'elle se tenait d'une façon exemplaire , mais ce qui l'intrigua et entraina un fou-rire qu'elle s'empressa de cacher, furent ces signes de la main qu'elle adressaient à un monde invisible.

Ainsi, elle s'entrainait à un maintien correct. La jeune mère en fut très émue, bien que l'envie de rire ne la quitta pas un seul instant.

Belle journée, n'est-ce pas ?
signe de la main et petit doigt en l'air. Elle se mordait les joues pour ne point éclater d'hilarité.

Il fait un temps que les dieux nous envient damoiselle, le printemps n'a jamais été aussi précoce et l'air d'une tiédeur si.........tiède.

Elle éclata de rire et la prit dans ses bras en la faisant tournoyer comme dans ses manèges que l'on voyait dans la cour du Louvre.

Vous êtes folle ma fille et combien je vous aime. Elle riait toujours à n'en pouvoir mais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morganenn

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lecon one : apprendre a etre une demoiselle   Lun 2 Mai - 21:09

Anticonformiste, ce mot résumé a lui seul la personalité de la sauvageonne. Elle évoluait en toute liberté sans contrainte, sans restrictions, sans regles la belle vie diront certain ! oui mais malheureusement pour son entourage cela renforcait le caractere chieuse de la mome mais comme tout le l'monde faut bien grandir un jour et les gens, les adultes sont tellement a cheval sur les convenance que c'est plus possible que cela continue alors puisqu'on me demand d'etre une fille modele je vais faire bonne figure et le devenir, un sourire malicieux s'étirent longuement sur son visage, hmmm ceci étant dis rien ne m'oblige a rester reelement sage...

Oh mais c'est que mère repond a mon appel !

Il fait un temps que les dieux nous envient damoiselle, le printemps n'a jamais été aussi précoce et l'air d'une tiédeur si.........tiède.

petit rire de snob du style ha ha, il est vrai de plus les senteurs envoutants de ces fleurs me titille les nes ailes nasales,

Comme tout snob qui se respecte le language est pompeu et brillantissime somnifere !

bouaaaaaaaaaaah, ce cri bizard provint de la gorge de la jeune damoiselle, l'on pourrait aisément le situer entre le glouglou du dindon et le belement de l'agneau, oui je vous avez bien dit que ce cri etait bizard

Sa mere venait de la faire tournoyer dans les airs et quand elle pu rejoindre terre c'est en chancelant telle une alcoolique qu'elle repondit

oula ouuuuh j'en ai le coeur tout retourné ouuu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caerellyn de Carpadant

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 10/02/2011
Localisation : dans son coeur

MessageSujet: Re: Lecon one : apprendre a etre une demoiselle   Mer 11 Mai - 23:21

Chère enfant, souhaitez-vous que nous nous fassions respirer quelque peu, les senteurs fortes et revigorantes de ce flacon de sels ?

Elle entrait dans le jeu, visage lisse et inexpressif. Seuls les yeux pétillaient d'incorrecte façon.

Vous sentez-vous mieux ?

Nous allons vous apprendre l'art de la révérence. Souvenez-vous que vous êtes petite fille de princesse et vous n'avez à vous inclinez de la sorte devant bien peu de personne. Souvenez-vous l leçon de votre grand-mère.

Regardez bien mes pieds.


Elle souleva sa robe à deux mains, certainement plus haut que ne l'eut exigé la posture.

Votre pieds droit vers l'avant,pointe tournée vers la droite.....un peu plus..voila.

Pieds gauche de deux pas en arrière, talon bien tourné vers la droite également.

Soulevez très légèrement votre robe, à peine décollée du sol, vous dis-je, un peu de décence voyons !

Pliez ensuite votre genou droit jusqu'à frôler le sol. Votre genou gauche suit la posture

Enfin !! cessez de tanguer de la sorte, vous me donner le mal de mer et risquer de choir.


Elle n'eut pas terminé sa phrase que son rayon de soleil s'étalait sur l'herbe, séant par dessus tête.

Elle éclata de rire et se précipita vers elle pour s'assurer qu'elle ne souffrait d'aucun mal.

Elle s'empressa de la rejoindre dans l'herbe pour une mémorable partie de chatouillis.


Pauvre grand-mère, elle ne saura jamais combien est succulent un plat d'araignées frites baignant dans le caramel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
morganenn

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Lecon one : apprendre a etre une demoiselle   Ven 13 Mai - 19:18

Encore chancelante elle se saisit du flacon tendu a meumeumant un merci, et plongea son nez dedans OUCH sa debouche les conduits ! ouaaaah eeet c'est vrai que je me sens mieu !

ah oui oui sa va mieu
! Elle secoua sa tete en lachant brrgroublble et redit sa phrase avec plus de snobisme

on ne peu mieu
Eh blabbla et c'est rparti tu es fille de nanana et petite fille de nanana et alors tu dois et patati et patata, quoi ? pas obligé de faire la reverence a tout l'monde ? youhoooou ! de toute facon grand mere m'a dispenser alors...
alors je fait quoi je souleve ma robe , allez hop a la one again et vas y que je te souleve la robe au dessus des genoux, hmph je devrai baisser ma robe on pourrait croire que je vais danser au cabaret du coin la !

Bon alors le pieds bon sa encore pas trop dure c'est comme pour la danse ! euuh le genou faut le poser mais sans le poser c'est sa ? bon ben on essaye oulaaa mais c'est normal que j'bouge autant ? ououou et.... BOUM, aieuuuuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lecon one : apprendre a etre une demoiselle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Caerellyn et son petit Ecureuil :: Les extérieurs :: Les jardins-
Sauter vers: